Projet culturel de territoire : développer la vie culturelle locale

A travers son projet culturel de territoire 2023-2028, Loire Forez agglomération s’engage à agir pour le développement de la vie culturelle locale sur l’ensemble de ses 87 communes. 

Qu’est-ce qu’un projet culturel de territoire ?

Un projet culturel de territoire est un outil de mobilisation collective qui permet d’associer l’intégralité des parties prenantes afin d’agir ensemble pour la vie culturelle. A travers une feuille de route portant sur la période 2023-2028, Loire Forez agglomération vise à recréer du lien entre les acteurs culturels, susciter la curiosité des habitants et favoriser l’interconnaissance des acteurs de terrain. 

La société ne cessant d’évoluer, les défis sont multiples : maintenir un équilibre culturel entre espaces ruraux/urbains et bâtir une intelligence territoriale entre les communes autour des enjeux que représente la culture.

Cliquer sur l’image pour consulter la synthèse

5 axes

Le territoire Loire Forez est très vaste et hétérogène avec de nombreux espaces ruraux et quelques pôles où se concentre la majeure partie de l’offre culturelle. Ainsi, en ruralité les actions sont souvent méconnues et peu valorisées. L’enjeu est donc de rééquilibrer et rendre accessible la vie culturelle pour tous, tout en prenant en compte la singularité et les spécificités des différents bassins de vie et en valorisant notamment les pratiques et les lieux existants (culturels ou non, d’initiative privée ou publique).

Objectifs

  • Garantir l’égalité d’accès à l’offre culturelle et le maillage territorial afin que chaque habitant, accède régulièrement sur son bassin de vie à une offre culturelle et artistique professionnelle. 
  • Créer des résonnances et structurer le dialogue entre les acteurs culturels du territoire. 
  • Répondre aux problématiques de mobilité pour faciliter l’accès à l’offre des centralités. 
  • Conserver l’attractivité du territoire et le niveau de service attendu par les néo-arrivants. 
  • Reconnaître et faire connaître les ressources culturelles existantes et les diversités culturelles afin de conserver la vitalité des zones les plus rurales et de proposer des nouveaux lieux de vie pour les habitants.

Quelques exemples d’actions

  • Mise en place d’outils de mutualisation de ressources à l’échelle de l’agglomération 

Les propositions culturelles sur le territoire sont variées et correspondent à un éventail large de disciplines artistiques (musiques actuelles, chanson, théâtre, arts visuels, cirque, etc.). Elles s’inscrivent néanmoins majoritairement dans une offre catalogue dans laquelle l’habitant est invité à choisir et à se positionner en tant que spectateur ou public initié et ne reflètent qu’une partie des pratiques culturelles présentes sur le territoire.  

En outre, les pratiques artistiques amateurs sous la forme associative sont très ancrées sur le territoire (pratiques musicales collectives : orchestres, chorales, groupes de théâtre amateur, etc.) mais l’accès peut être limité selon les catégories d’âges et les zones géographiques. Ces pratiques reposent essentiellement sur l’engagement bénévole et citoyen qui s’érode un peu plus chaque année.

Objectifs

  • Impliquer la population afin de garantir la pérennité de la vie culturelle sur le territoire. 
  • Généraliser et structurer l’Éducation aux Arts et à la Culture sur le territoire pour favoriser la pratique artistique dès le plus jeune âge, tout au long de la vie et de son parcours résidentiel. 
  • Reconnaître l’habitant comme porteur d’une culture singulière pour soutenir son expression et lui permettre de s’enrichir d’autres propositions culturelles. 
  • Favoriser l’engagement citoyen et bénévole pour maintenir la vitalité culturelle sur l’ensemble du territoire. 
  • Former les acteurs de terrain aux droits culturels pour l’engagement d’un nouveau système culturel plus participatif et durable. 

Quelques exemples d’actions

  • Accompagner la montée en compétence sur les droits culturels à l’échelle du territoire  
  • Mettre en place un appel à projet pour le soutien à l’action culturelle “inter-bibliothèque” 

De nombreux défis ont été accélérés suite à la pandémie mondiale : transitions environnementale, sociétale (réduction des liens sociaux et désertification des centre-bourgs), touristique (faible taux d’enneigement et nécessaire diversification des activités de pleine nature) et démographique (vieillissement de la population).  

L’action culturelle peut permettre aux habitants de porter un nouveau regard sur leur environnement de proximité. Elle contribue à révéler les transformations sociétales et à accompagner les défis auxquels le territoire est confronté.

Objectifs

  • Accompagner les défis du territoire par des actions culturelles pour donner à voir d’autres modèles de développement. 
  • Reconsidérer et valoriser les savoir-faire locaux pour s’en inspirer dans les actions à mettre en œuvre pour relever les défis territoriaux.  
  • Construire une vision commune du territoire avec les acteurs de terrain au-delà des secteurs d’activité et des disciplines artistiques. 

Quelques exemples d’actions

  • Accueil d’équipes artistiques pour accompagner l’attractivité des centres-bourgs

Les compagnies et les résidences d’artistes sont peu présentes sur le territoire de Loire Forez. La métropole stéphanoise concentre en effet la majorité des compagnies et collectifs professionnels et l’agglomération souffre d’un manque de dispositifs d’accompagnement des artistes et des activités artistiques. Pour autant, on constate une amplification des demandes d’accompagnement de projets sur du temps long, en milieu rural. Un territoire est aussi riche quand il accueille la création artistique, qu’elle soit professionnelle ou amateur, parce qu’elle favorise l’altérité et qu’elle renouvelle les regards.

Objectifs

  • Réoxygéner les imaginaires des habitants et des décideurs, et révéler d’autres mondes désirables pour contribuer à la construction d’un territoire durable. 
  • Mettre en récit(s) le territoire pour en favoriser l’attractivité et le sentiment d’appartenance.  
  • Coordonner et rendre les actions artistiques plus visibles pour conforter la fréquentation des structures et manifestations culturelles du territoire et faciliter l’accès aux propositions. 
  • Renouveler la médiation culturelle au service de l’exercice des droits culturels des individus. 
  • Créer les conditions d’accueil de projets et compagnies artistiques pour rendre compte aux habitants de la diversité de la création. 
  • Intégrer les réseaux culturels régionaux pour favoriser la visibilité des actions portées par le territoire et développer la coopération culturelle interterritoriale. 

Quelques exemples d’actions

  • Développement des résidences d’artistes sur le territoire 
  • Atlas partagé des lieux potentiels de diffusion  

Le territoire Loire Forez comprend de nombreux équipements culturels structurants. La crise sanitaire couplée à l’évolution des pratiques culturelles des Français a sensiblement impacté la fréquentation de certains équipements qui, à bas bruit depuis une dizaine d’années, avait tendance à se maintenir voire à diminuer. L’une des difficultés que rencontrent certains de ces équipements relève de leur capacité à s’ouvrir et à capter un large public (jeunes, ruraux, jeunes actifs), à s’hybrider et à déployer une programmation hors les murs et à intéresser les habitants dans leur diversité.

Objectifs

  • Favoriser la réappropriation des lieux par les habitants pour des actions culturelles ponctuelles ou pérennes. 
  • Retrouver des espaces de sociabilité et de convivialité pour maintenir le vivre-ensemble et la curiosité de l’autre. 
  • Habiter et faire vivre davantage les espaces publics pour favoriser leur appropriation et rentabiliser leur fonctionnement. 
  • Accompagner les équipements à passer d’une logique sectorielle (catégories de publics et de disciplines artistiques) à une logique de projets axés sur l’interconnaissance, l’intersectorialité et dont le socle est le territoire. 

Quelques exemples d’actions

  • Cartes blanches aux habitants dans les équipements culturels communautaires  
  • Projet “Culture Récup” : mise en place de chantiers participatifs pour transformer les espaces culturels et favoriser leur appropriation  

Une démarche de co-construction participative

Le projet culturel de territoire 2023-2028 a été construit sur la base d’une recherche – action menée par Loire Forez agglomération en partenariat avec le Laboratoire d’usage culture(s) art société (LUCAS). Plus de 200 acteurs du territoire (élus, acteurs culturels, habitants-usagers, acteurs hors champ culturel) ont été mobilisés via de nombreux entretiens, ateliers, enquêtes, visites de structures culturelles.

Ces 5 prochaines années seront rythmées par de nombreux temps d’échange : rencontres annuelles avec les acteurs de terrain, groupes de travail thématiques, temps de formation, partage d’outils d’évaluation afin de faire vivre et évoluer le projet culturel de territoire de Loire Forez agglomération. 

  • 14 mars 2024 : Journée “Pas à pas sur les droits culturels” en partenariat avec l’Agence Auvergne Rhône Alpes Spectacle vivant | 9h15 – 17h à Loire Forez | Montbrison

Programme et inscription

  • 25 juin 2024 : Les controverses de la création | Pratiques en chantier sur les droits culturels | Au Château de Goutelas

La création d’une carte sensible

Une carte sensible a été réalisée en mai 2023, par l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine (ANPU) et le Bureau d’intervention graphique sur commande de Loire Forez agglomération. Elle répond à la question “Qu’est-ce qui fait culture sur le territoire”, posée lors d’un travail d’enquête auprès des habitants, des acteurs locaux et des élus de l’agglomération, initiée depuis 2018 notamment à travers “l’atlas psychanalytique Loire Forez ou Foire en Lorez” réalisée par l’ANPU. Ce travail d’enquête a été poursuivie en 2022 lors de la préfiguration du projet culturel de territoire et a permis d’aboutir à une définition riche et multiple de ce que peut être la culture sur le territoire.  

Ce travail a été réalisé dans le cadre de la convention d’éducation aux arts et à la culture, portée par Loire Forez agglomération, en partenariat avec l’Etat, la Région Auvergne Rhône-Alpes et le département de la Loire.

Cliquer sur l’image pour consulter la carte sensible
  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×

Traduction