Plan climat, air, énergie territorial (PCAET)

famille_plan_climat

Le plan climat, air, énergie territorial (PCAET) marque l’engagement de Loire Forez agglomération pour réduire son impact sur le changement climatique.

Ses actions ont vocation à limiter les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d’énergie. Face à ce défi, l’implication de tous les acteurs locaux est essentielle.

Ce programme d’actions vient conforter la démarche de “territoire à énergie positive pour la croissance verte” (TEPOS-CV) et celle portant sur l’économie circulaire.

L’ambition est de s’organiser pour tendre vers une autosuffisance énergétique territoriale à horizon 2050.

Anticiper les aléas climatiques

Les études scientifiques prévoient que le dérèglement climatique va s’intensifier dans les années à venir : tempêtes, manque d’enneigement, pluies de type cévenol, sécheresses, canicules, saisonnalités perturbées…

Ces événements climatiques vont impacter notre territoire et générer des évolutions de notre cadre de vie, telles que :

  • la vulnérabilité du modèle agricole (la filière lait notamment),
  • des phénomènes de retrait/gonflement d’argile menaçant la stabilité des habitations,
  • une menace sur les réserves d’eau potable,
  • des pics de pollution à l’ozone,
  • la mutation du massif forestier des monts du Forez,
  • l’arrivée d’espèces parasites et l’affaiblissement de la biodiversité,
  • la viabilité menacée de la station d’hiver de Chalmazel-Jeansagnière.

Le plan climat, air, énergie territorial est un outil qui intègre des actions d’adaptation au changement climatique et vise à minimiser son impact.

Un territoire dépendant des énergies fossiles

Le diagnostic du territoire sur lequel s’appuie le PCAET met en évidence un constat : aujourd’hui, nous consommons 10 fois plus que ce que le territoire produit en termes d’énergie, dont 70 % d’énergie fossile (en grande partie du pétrole).

  • 1/3 de l’énergie totale est consommée dans les transports, en raison de l’utilisation massive de la voiture individuelle
  • 1/3 est consommé par le chauffage résidentiel
  • et 1/3 par le reste des activités.

Au regard des conclusions rendues par le diagnostic, Loire Forez agglomération a engagé une démarche concertée pour élaborer son PCAET, en adéquation avec les spécificités du territoire, les besoins et les attentes des acteurs locaux.

Cela a permis d’aboutir à un programme d’actions pour la période 2019-2025, validé par le conseil communautaire le 25 juin 2019.

Réduire notre dépendance énergétique et limiter nos émissions de gaz à effet de serre

Le PCAET vise d’abord à réduire notre consommation d’énergie, puis à développer des ressources d’énergie renouvelables locales. Véritable feuille de route, il propose un programme d’actions autour de 6 axes :

  • habitat : soutenir la rénovation thermique des bâtiments
  • mobilités : réduire les déplacements non contraints et développer des solutions alternatives à l’usage seul de la voiture individuelle (autosolisme)
  • filière bois : revaloriser notre patrimoine forestier aux multiples atouts
  • solaire : développer le potentiel énergétique n°1 du territoire
  • agriculture et alimentation : aider le secteur agricole à s’adapter au changement climatique pour répondre durablement aux besoins locaux
  • urbanisme : mettre en œuvre une politique d’urbanisme sobre en carbone

Pour chacun de ces axes, différentes actions ont d’ores et déjà été engagées :

Loire Forez agglomération a mis en place une aide financière de 1000€ (sans condition de revenus) pour favoriser la rénovation énergétique des logements.

Pour en bénéficier, les particuliers doivent s’adresser à Rénov’actions 42, la plateforme d’accompagnement et de conseil pour la rénovation énergétique.

L’Agglo a lancé une étude d’opportunité et de faisabilité pour l’implantation d’une station de recharge de véhicules hydrogène et GNV (gaz naturel pour véhicules), des alternatives moins émettrices de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Les résultats de l’étude seront rendus début 2020.

Par ailleurs, Loire Forez fait partie des lauréats de l’appel à projets « Vélo et territoires ». Le soutien financier et technique apporté par l’ADEME va permettre à l’Agglomération de poursuivre le développement de sa politique cyclable à l’échelle du territoire.

L’Agglo intervient également pour promouvoir le covoiturage et encourager le télétravail.

Une charte forestière territoriale est en cours d’élaboration afin de structurer la filière bois sur le territoire. Elle vise à accompagner les professionnels du secteur pour mieux s’organiser et se développer en termes d’emplois et de formation locale.

Il s’agit également d’adapter la gestion de la forêt au changement climatique. Cette action s’inscrit dans la démarche d’économie circulaire qui vise à créer des boucles locales autour de matériaux produits localement, comme le bois (bois énergie, bois construction).

L’énergie solaire est le principal potentiel en énergie sur notre territoire.

Loire Forez agglomération propose aux particuliers une plateforme numérique, nommée In sun we trust et consultable sur internet, permettant de connaître le potentiel solaire de leur toiture à partir d’un cadastre solaire. Ce dispositif gratuit permet d’apporter aux habitants une information fiable et sécurisée sur l’installation de panneaux photovoltaïques.

Un projet alimentaire de territoire (PAT) est également à l’étude. Son objectif est de généraliser l’approvisionnement de restaurants collectifs en produits locaux (cantines scolaires, restaurants d’entreprises…).

Les réflexions relatives au PCAET alimentent la construction du plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi). Il s’agit de mettre en œuvre une politique d’urbanisme sobre en carbone en encourageant le recours aux énergies renouvelables pour les constructions neuves.

  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×

Traduction