Web-séminaire LEADER “Fenêtres sur bourg #2” (20 novembre 2020)

fenêtres sur bourg

Le Forez s’est engagé avec 4 partenaires pour échanger, partager, s’inspirer de l’expérience des autres autour d’une thématique à fort enjeu dans les territoires ruraux : la revitalisation des centres-bourgs.

Retour sur le web-séminaire “Fenêtres sur bourg #2”, organisé le 20 novembre 2020…

Programme

Revitaliser les centres-bourgs implique avant tout d’intégrer les élus, associer les habitants et créer des synergies entre acteurs publics et privés. Le séminaire dans le Forez avait pour objectif d’apporter des outils pour favoriser ces interactions.

9h-9h30 | Ouverture protocolaire

9h30-9h45 | Quelques propos sur la revitalisation des centres-bourgs comme projet politique

Frédéric BOSSARD, directeur général de l’agence d’urbanisme Epures

La revitalisation des centres-bourgs est un projet qui nécessite un regard global sur un temps assez long. Ces exigences demandent de fait une vision, tenue dans le temps, et donc un portage permettant à la fois de garder le cap et de rassembler autour du projet. Un acte politique.

Télécharger la présentation (pdf)

9h45-10h | Présentation flash : Les enjeux de la coopération et de la transversalité : mobiliser l’intelligence collective au service des territoires

Agnès BONNAUD, géographe à l’université Lumière Lyon 2, responsable du master
« Gestion des territoires et développement local » parcours « Développement rural »

Qu’est-ce que la transversalité ? D’où vient cette méthode et quels sont ses intérêts théoriques ? Qu’implique-t-elle sur le plan pratique ? Pourquoi et comment la mobiliser dans le cadre d’une politique de RCB ? Réflexion autour de ces grandes questions.

Télécharger la présentation (pdf)

10h-10h15 | Présentation flash : Nouvelles approches pour une démocratie locale participative

Yann CRESPEL, formateur à Kaléido’Scop, coopérative d’activités et d’emplois spécialisée dans le développement territorial (urbanisme, sociologie, ESS) et le « renouvellement démocratique » (concertation citoyenne, intelligence collective)

La conjonction de crises, sanitaire, socio-économique, environnementale et politique, produit un mouvement, vers une relocalisation et une repolitisation de la politique. Les citoyens mobilisés (des instances participatives à la convention citoyennes sur le climat) cherchent à apporter une réponse locale aux crises globales. A travers un renouvellement des engagements, il s’agit d’incarner une force de transition démocratique, sociale et écologique. Mais de quoi parle-t-on quand on parle de participation ? Quelle place peut prendre le citoyen dans le cycle de vie de la politique ? Il nous faut construire de nouvelles balises pour rompre avec l’épuisement démocratique et agir concrètement pour son réenchantement.

Télécharger la présentation (pdf)

10h15-11h55 | Table ronde : Revitalisation des centres-bourgs, jouer collectif ?

Frédéric BOSSARD, directeur général de l’agence d’urbanisme Epures
Pascal FERREN, urbaniste et philosophe, ancien directeur adjoint du POLAU (pôle arts et urbanisme), directeur de l’atelier d’urbanisme « L’inverse de la Fusée »
Yann CRESPEL, formateur à Kaléido’Scop
Michel SIMON, ancien premier adjoint au maire de Cahors, en charge des grands travaux

A l’heure où les questions de cadre de vie et d’expertises sont de plus en plus ouvertes et appropriées dans la société, il est nécessaire de s’interroger sur les conditions de réussite d’un projet de revitalisation qui, par essence, doit mobiliser largement et de façon très transversale et horizontale. Pour autant, quelle place, quel rôle pour chacun et quelles conditions pour que la réussite soit au rendez-vous ? Autant de sujets qui seront abordés et débattus lors de la table ronde.

Télécharger la présentation (pdf)

1. Le programme « Action Coeur de ville », une opportunité pour les villes rurales, avec le regard croisé des communes de Montbrison et de Cahors | Portage politique

Christophe BAZILE, maire de Montbrison et président de Loire Forez agglomération
Michel SIMON, ancien premier adjoint au maire de Cahors, en charge des grands travaux
Frédéric BOSSARD, directeur général de l’agence d’urbanisme Epures

Depuis 2014, Cahors et Montbrison ont toutes deux engagé une politique de revitalisation de leur centre-ville. En faisant valoir cet engagement, les deux communes sont devenues en 2018 bénéficiaires du programme Action Coeur de ville. Regards croisés et partage d’expériences par les élus.

Télécharger la présentation (pdf)

2. Un projet de mandat : « Habiter Olliergues en 2030» | Portage politique

Arnaud PROVENCHERE, maire d’Olliergues

Le maire d’Olliergues, commune voisine du territoire du Forez, témoigne sur la démarche globale engagée sur sa commune et son rôle d’élu depuis la phase d’étude stratégique à la livraison d’une opération mixte de logements, commerce, et espaces publics.

Télécharger la présentation (pdf)

3. Le principe de co-construction avec les habitants, de l’idée du projet à sa mise en oeuvre | Participation citoyenne

Jean Luc CAMPAGNE, chargé de mission, DialTer

La société coopérative de production (SCOP) DialTer, spécialisée dans le « dialogue territorial », intervient auprès de collectivités souhaitant susciter la participation d’acteurs du territoire autour de nouveaux projets. Conseils et préconisations méthodologiques.

Télécharger la présentation (pdf)

4. La coopération comme outil : co-financer son projet avec les citoyens, affronter la vacance commerciale, construire un plan de revitalisation avec les acteurs locaux… | Transversalité

Thibault BERLINGEN, urbaniste – chargé de mission diagnostic-animation, Villages Vivants

Villages Vivants est une société coopérative qui accompagne les acteurs publics ou privés pour acheter et rénover des locaux vacants dans les villages, afin d’implanter de nouvelles activités et recréer du lien en milieu rural. Retour d’expériences et exploration des leviers opérationnels de la coopération.

Télécharger la présentation (pdf)

1. Le projet de la commune de Panissières : «Un nouvel élan» | Portage politique

Monique GUILLAUMOND, élue municipale en charge de l’urbanisme à Panissières
Ulysse HAMMACHE, chargé de l’attractivité des centres-bourgs, Loire Forez agglomération

La requalification d’un coeur de bourg est un projet de longue haleine, issu de concertations multiples entre les acteurs, de l’analyse des scénarios possibles, de la recherche de financements, du lancement des marchés publics… La commune de Panissières témoigne.

Télécharger la présentation (pdf)

2. Une méthodologie au service des élus à travers l’exemple de l’offre de services à Loire Forez Agglomération | Portage politique

Valéry GOUTTEFARDE, conseiller communautaire délégué à la politique locale de l’habitat et aux gens du voyage à Loire Forez agglomération, maire de Chalmazel-Jeansagnière
Jean LESQUIR, conseiller municipal à Saint-Georges-Haute-Ville
Benoit GAY, directeur de l’Habitat et projets urbains, Loire Forez agglomération

Loire Forez agglomération propose aux élus de son territoire un accompagnement renforcé pour mettre en oeuvre une stratégie de revitalisation de centre-bourg. Des études ont ainsi été lancées en 2019 pour Chalmazel-Jeansagnière et Saint-Georges-Haute-Ville, et aboutissent aujourd’hui à l’établissement de plans guides. Les deux communes témoignent de leur travail d’appropriation de la démarche.

Télécharger la présentation (pdf)

3. La culture, un levier de mobilisation citoyenne dans la revitalisation des centres-bourgs | Participation citoyenne

Evelyne CHOUVIER, vice-présidente déléguée à la culture, Loire Forez agglomération
Claudine COURT, vice-présidente déléguée à l’habitat et à la politique des centres-bourgs et centres-villes, Loire Forez agglomération
Albert BACQUART, adjoint au maire en charge de l’urbanisme à Périgneux 

Roxane PHILIPPON, collectif Carton Plein
Amandine WEBER, coordinatrice de l’action culturelle, Loire Forez agglomération
Maryon HUYNH, cheffe de projets urbains, Loire Forez agglomération

Le réseau culturel de Loire Forez agglomération en partenariat avec le service projets urbains, propose de se pencher sur quelques communes à fort enjeu (dévitalisation des centres urbains, mitage pavillonnaire, décroissance démographique, etc) pour imaginer des approches artistiques expérimentales permettant de mettre en exergue ces sujets, de renouveler les approches traditionnelles de l’urbanisme et, peut-être, d’amorcer des transformations territoriales. Il s’agit d’éprouver différentes manières, via les outils culturels, de faire levier, sur les territoires, vers une revitalisation des bourgs à travers notamment la stimulation des communautés habitantes. C’est dans ce cadre qu’a été sollicité l’association pluridisciplinaire Carton Plein qui propose de nouvelles formes d’aménagement de l’espace public.

Télécharger la présentation (pdf)

4. La coopération des acteurs du cadre de vie comme vecteur essentiel pour la revitalisation des centres-bourgs et centres-villes | Transversalité

Loïc PARMENTIER, enseignant à l’ENSACF – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand, dirigeant de L’atelier de Montrottier, membre du collectif «Virage»
Kévin BRUN, chef de projet Cœur de Ville à Montbrison

Pour porter la ville de demain, il est nécessaire de fabriquer une vision du « cadre de vie » qui englobe la multitude de thématiques qui composent et caractérisent l’espace urbain. Autant d’acteurs à mobiliser potentiellement. Exploration des leviers opérationnels de la coopération.

Télécharger la présentation (pdf)

 

  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×

Traduction