Cervières

 

 

 

Maire :
Marie-Jo Ronzier

Carte d'identité
Superficie de la commune : 756 ha
124 habitants - les Cerveras
Canton de Boën-sur-lignon

Coordonnées
Mairie de Cervières
Le bourg
42440 Cervières
Tél : 04 77 24 76 79
Fax : 04 77 24 93 58

Email : mairie-de-cervieres@wanadoo.fr
Secrétaire : Janély REJONY

Jours et heures d'ouverture de la mairie :
Lundi : de 14h à 17h
Vendredi : de 13h30 à 16h

 

Description :
Cervières est un village médiéval du XXIIe siècle, inscrit depuis 1946 sur la liste des sites protégés. Ses anciennes portes, son église et ses belles maisons satisferont les amoureux du passé. La commune est aujourd'hui très axée sur le tourisme : mise en valeur des vieilles pierres, plantation de fleurs et de massifs dans les rues et les jardins. La commune a été récompensée à plusieurs reprises par le premier prix du fleurissement du Département de la Loire dans la catégorie « zone de Montagne, commune de moins de 500 habitants ». L’association « la Maison de l’Artisanat » contribue à la renommée de Cervières grâce à sa boutique de produits et d’artisanat locaux au cœur du village. Le musée "la Maison des Grenadières" quant à lui occupe une superbe maison de style renaissance et présente l’histoire et la technique du métier de brodeuse au fil d’or. L’agriculture et l'exploitation forestière sont les 2 activités dominantes de la commune.
Un peu d'histoire :
Le village a été édifié aux XIIIe, XIVe et XVe siècles. Cervières se compose alors de trois parties : le château au sommet, le Bourg et la Ville. L’ensemble, étagé le long de la falaise escarpée, est entouré d’une muraille fortifiée, renforcée par une trentaine de tours et surmontée par un chemin de ronde avec des créneaux et des postes de guet. Les maisons serrées les unes contre les autres n’avaient souvent qu’une pièce en bas et une pièce à l’étage. Elles étaient séparées par d’étroites ruelles. Les archives de la Châtellenie livrent les noms de marchands, d’artisans, de paysans, de membres de l’armée ou du clergé. Il y avait surtout beaucoup de juristes, avocats, juges, greffiers et notaires. Le tribunal desservait toute la région ainsi que les collecteurs d’impôts et fonctionnaires de greniers à sel (les gabeliers ou gabelous).
Le château est démoli en 1634 par ordre de Richelieu, engageant le déclin de cette petite ville à la fois marchande, militaire et juridique.

 

Recommander cette page Imprimer Fermer
964.03