Bonson

Photo de la commune de Bonson

 

 

 

Site internet : http://www.mairie-bonson.fr

Carte d’identité
Superficie de la commune : 515 ha
3736 habitants- Les Bonsonnais
Canton de Saint-Just-Saint-Rambert

Coordonnées
Mairie de Bonson
Place Charles de Gaulle
BP 437
42164 Bonson

Tél : 04 77 55 14 16
Fax : 04 77 55 55 60
Email : contact@mairie-bonson.fr

Secrétaire général : Christiane Duclos

Jours et heures d’ouverture de la mairie :
Lundi de 13h30 à 17h
Du mardi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h

Maire :
Joseph Deville

Description

En région Rhône-Alpes, Bonson est une commune du département de la Loire d’environ 4 000 citoyens, au sein d’une entité de 35 000 habitants dont elle constitue un des carrefours dans la Plaine du Forez.
L’évolution récente de Bonson est marquée par une très forte hausse du nombre d’habitants, de l’ordre de +51% entre 1982 et 1990. Ce phénomène démographique n’a pas été sans répercussion sur la physionomie de la commune, caractérisée par la création d’un véritable centre-ville et par la construction de nouveaux équipements.

Un peu d’histoire

Bonson n’a jamais connu ni seigneurie ni château fort. C’était, à l’origine, un petit village d’agriculteurs répartis dans des maisons éparses au milieu des champs et dans six hameaux dont celui de Lurieu, seule « Terre », citée dans les parchemins. Cette « Terre » était la propriété de la famille Gonyn dont divers membres ont appartenu à l’Armé, au Clergé, et à la Magistrature au cours des XVIIème et XVIIIème siècles.
Le nom de Bonson est cité pour la première fois dans des titres de propriété en 1092 et en 1224, Bonson est une paroisse de la ville de Saint-Rambert. Au cours des siècles, Bonson s’est orthographié Bonsonis , Bonzeus, Bochon, Benezon etc…et il est très difficile de trouver une étymologie à ce nom si ce n’est celle de « Bonus Sonus » (Bon et doux son).

L’unique monument historique recensé sur le territoire de la commune est la Chapelle Nôtre Dame datée du XIème siècle. Elle abritait une Vierge Noire du XVème siècle, dérobée en mai 2002 et remplacée par une œuvre contemporaine. Le pèlerinage qui était célèbre dans tout le Forez a maintenant lieu le 1er dimanche de septembre.

 

 

 

Recommander cette page Imprimer Fermer
1138.64